body
ligne

Les Insoumis


« La souveraineté, c'est ce vieux concept qui désigne le droit d'exercer l'autorité politique complète sur une zone géographique ou un groupe de peuples. Nous sommes souverains. »

Si autrefois les Insoumis appartenaient chacun à leurs pays respectifs, l'entrée dans le terrible âge sombre les aurait poussés lentement vers la fragmentation régionale, et la micro société. Les Insoumis ne sont pas un « état », ils sont plutôt l'agencement d'une foule de petits rois, de petits barons indépendants et de seigneurs de guerre, tous opposés les uns aux autres, et qui dans l'histoire, n'unirent leurs forces -en partie- qu'une seule fois.

Plus précisément, c'est au courant de la Grande Guerre des Insoumis qui opposa celui surnommé « Le Roitelet » associé à plusieurs communautés insoumises, telles que les Lac-Jaunistes et les d'Age-Vertois à la toute-puissante famille Winter de l'Empire de Präm. La victoire fracassante de l'Empire coûta la tête du Roitelet, et participa à l'appauvrissement croissant des seigneurs de guerre Insoumis depuis.

Des nations souvent marginales, elles ont tendance à changer de camp fréquemment, certains supportant ponctuellement les Impériaux, d'autres ponctuellement la Confédération. Ils sont également sujets à bien des guerres des deux puissances, par alliés interposés.

Les rapports entre les Insoumis et le monde est changeant en fonction du groupe en question, et en fonction de son dirigeant, qui est bien souvent celui qui dispose du plus d'épées. C'est une société, au demeurant, aussi hétérogène qu'impossible à comprendre. Le pendant sédentaire, finalement, de nos chers Nomades.