ligne

Chapitre second


Le chapitre prend place et débute en l’an 1396, ce qui nous amène 51 ans après la fin du premier chapitre.


Le monde traverse une sombre époque que beaucoup associent à une autre Grande Noirceur, où les frontières sont plus étanches que jamais et où les États, ou ce qu’il en reste, se sont retranchés sur eux-mêmes pour affronter les difficultés qui sévissent partout - Qu’il s’agisse de catastrophes naturelles, de crises de famine, d’épisodes de pandémie ou bien des raids de peuples Insoumis. Les hommes ne sont plus sur les routes, les Empires ne s’occupent pas de bien paraître et les certitudes sur les autres s’effondrent.

Nous nous situons dans le Royaume d’Emlok, aussi connu comme le Royaume de Belgarath, quelques mois à peine depuis sa pleine émancipation à titre de monarchie absolue. Après avoir été sous le joug de la Confédération des Cités-États de Braldor pendant de nombreuses années et forcé à rendre des comptes au Gouverneur qui avait été mis en place, malgré qu’il y avait bel et bien présence à cette récente époque d’un Roi et de son conseil, l’État est de nouveau pleinement souverain et sous l’emblème de la lignée royale de la famille Vardamir. Il est important de souligner que cette pleine émancipation s’est réalisée sans faire appel à la guerre (bien qu’une rébellion se préparait et n’était un secret pour personne) et que le Gouverneur et ses troupes stationnées se sont tout simplement retirées pour retourner, à ce qu’on dit, à leur mère patrie.


Nous sommes à une époque où les classes sociales sont mises de l'avant et où il est particulièrement ardu de vivre librement. Les hommes se mettent au service de choses plus grandes qu'eux, et ils y trouvent la sécurité, des buts et une cause. La chaîne ne servitude est vaste, et y échapper n'est pas sans risques. Le monde en est un dangereux, violent, un monde inégal où les plus forts et les plus influents ne se gêneront pas pour prendre ce qui est à leur portée. Un monde où pour se préserver des plus forts, il faut être au service des plus forts.

Une époque où la justice commune et absolue n'existe pas. Une époque où les maîtres d'une terre ou d'individus sont généralement libres d'exercer justice sur ce qui leur appartient. Ce sont les hommes et leur influence, leur puissance, qui font régner la justice comme ils l'entendent. Les pendaisons et les exécutions sont des choses communes, et peu sont ceux qui daignent remettre en question l'autorité de ceux qui s'y prêtent - À leurs risques et périls.

Une époque où, vous l'aurez compris, la peur est un agent dissuasif important. La guerre fait partie du paysage constant, les escarmouches ne manquent pas et les brigands maraudent. Un homme seul est à la merci de ce qui l'entoure et l'étranger est mal vu. L'esclavage est une chose commune et courante. Il est approprié et souvent bien vu pour un homme d'en posséder un autre, ou du moins est-ce tout à fait socialement accepté. Si certains traiteront leurs esclaves comme des serviteurs, d'autres les voient plutôt comme du bétail, et l'abattoir n'est jamais bien loin.


Et c'est dans ce monde, cette dynamique et cette ambiance que nous souhaitons vous plonger pour vous faire vivre une immersion en règle.


ligne

Pour bien débuter, Il importe donc de faire la lecture de la nation des Natifs puisque c’est l’endroit où se déroulera le jeu.


Autrement, il est impératif que vous soyez informé des règles de façon générale, que ce soit pour la création de votre personnage ou pour la bonne compréhension des mécaniques de jeu. Les sections dont il est question se trouvent pour la plupart sous l’onglet “Systèmes”:


-Les Règles: la vie et la mort, et les règles générales.

-Habiletés et Mysticisme: La section des habiletés et une brève lecture de la sorcellerie et de la prêtrise s’avère de mise ne serait-ce que pour comprendre les principes sous-jacents d’objets identitaires et de points de foi.

-L’Équipement puisque vous aurez à la consulter pour créer votre personnage.

-Héritage, Destin et Légende: Toutes les sections associées puisqu’elles sont importantes à la compréhension des mécaniques de jeu.

-La Géopolitique puisque pratiquement tous les participants auront à jouer avec le système de fermes qui détermine une partie des rentes de votre personnage.

-Informations, l’onglet suivant dans la barre défilante puisqu’elle contient des informations importantes à propos de notre terrain, le tarif et les dates de nos événements.

-Forum, à nouveau un onglet qui suit. La participation au forum s’avère importante puisque de nombreuses informations y sont affichées et il sert d’intermédiaire direct entre les participants et l’organisation entre les événements. À votre inscription sur le forum, une section personnelle vous sera créée dans de courts délais afin de vous donner un espace bien à vous pour communiquer en toute discrétion avec l’organisation, lui faire part de votre fiche de personnage, de vos plans etc.


Ensuite, bien qu’il ne s’agisse pas de lectures “obligatoires”, nous vous conseillons:

-La ligne du temps si vous souhaitez vous situer dans l’histoire de façon plus précise.

-Les religions pour vous donner un aperçu des croyances de l’univers.

-La création de personnage qui est un outil à votre entière disposition pour travailler un personnage complet et vous aider dans votre immersion. Même si vous créez des personnages depuis des années et avez une solide expérience en matière de jeu de rôle, nous ne saurions trop insister sur le fait qu’une nouvelle interprétation de l’exercice pourrait être garante d’une riche expérience. Vous y trouverez également les fiches de personnage et de joueur.


N’hésitez pas à nous poser des questions si vous en avez et au plaisir de vous voir pour ce second chapitre des Légendes et Héritages d’Emlok!